Pâté végétal sucré aux fruits d’automne

Découvrez aujourd’hui une recette idéale pour un gouter accompagné de fruits ou pour une petite fringale matinale, j’ai nommé : le pâté végétal sucré ! Vous serez surpris.

Le principe est simple et c’est d’ailleurs le secret de cette recette, il s’agit tout simplement de faire fermenter ce petit pâté végétal sucré et surtout cru pour y apporter encore plus de bienfaits à notre corps qu’il en apporte déjà sans fermentation.

Pâté végétal sucré aux fruits d'automne (fermenté)

Pourquoi le faire fermenter ?

C’est tout bête, la fermentation favorise la création, la prolifération de bactéries, bon dit comme ça, je vous l’accorde, ça ne donne pas très envie, c’est clair. Cependant il s’agit ici de bonnes bactéries et dans cette recette, cela permet de réensemencer votre corps de bactéries bonnes pour votre santé et plus précisément votre système digestif.

J’ai longtemps cherché une recette qui puisse raviver mes papilles à n’importe quel moment de la journée. Un encas, qui puisse apporter de l’énergie à mon corps pour le restant d’une longue journée de travail ou de révision. C’est en faisant le mélange kaki/pommes que j’ai décidé de le compléter avec des graines oléagineuses trempées. Et TaDam, le pâté végétal sucré est né !

 

Le goût de la fermentation

Pâté végétal sucré aux fruits d'automne (fermenté)Dans le cas de cette recette ci, il s’agit de graines de tournesol. Certaines personnes ne raffolent pas des graines de tournesol parce qu’elle peuvent avoir un léger goût âpre (ce que j’approuve) mais ce pâté sucré est très bon, surtout frais. 😉

Mais selon moi, je pense qu’il serait meilleur avec des noix de cajou ! Je dois quand même vous l’avouer, il faut un certain temps d’adaptation à votre cerveau pour qu’il comprenne que c’est de la bonne nourriture, étant donné que la première fois, le goût peut en étonner plus d’un ! Mais encore une fois, ne vous inquiétez pas, c’est très bon (ce n’est pas mauvais je vous l’assure, revenez).

 

Des oléagineux avec des fruits, incompatibilité alimentaire ?

Au grand questionnement de certains, oui les oléagineux et les fruits ne sont pas vraiment compatibles pour être mangés ensemble. En effet, les fruits passent moins de temps dans l’estomac, le fructose des fruits est recueilli dans les intestins. Alors que les oléagineux, quant à eux ont besoin d’un séjour plus long dans l’estomac pour se faire digérer convenablement.

 

Que se passe t il alors ?

Lorsque l’on mange des fruits et des oléagineux en même temps, beaucoup de personnes vont être sujet à des ballonnements. C’est un risque fréquent en cas de fermentation. C’est en effet ce qui se passe lorsque l’on mange en même temps ces deux types de produits. Pour certaines personnes, aucun soucis, car leur système digestif est en bonne santé, mais pour certains autres ce n’est pas si simple ! En effet, aujourd’hui beaucoup de personnes ont des problèmes de digestion et le mélange de ces deux aliment par exemple dans ce pâté sucré leur poseront problème. Mais cela est valable seulement pour les oléagineux qui n’ont pas été trempés !!

Je ne vais pas parler beaucoup des oléagineux ici donc si vous souhaitez en apprendre plus je vous invite à cliquer ici pour lire l’article : Les oléagineux, pourquoi et comment les consommer.

Du coup faire tremper ses oléagineux, outre le fait de les laver de leurs inhibiteurs enzymatiques, cela à pour effet de les rendre beaucoup plus disponibles pour être digérés par notre corps, on peut d’ailleurs presque parler de pré-digestion. De ce fait, mélanger les graines de tournesol, la pomme et le kaki, permet de ne pas créer cette incompatibilité alimentaire ou du moins d’en réduire grandement les effets néfastes.

Bon et si on en venait enfin à la recette ? Alors, la voici :

 

La recette de ce petit pâté végétal sucré cru

 

Pour 3 petits pots ou un assez grand bol:

  • 200 grammes (environ) de graines de tournesol (ou un autre oléagineux de votre choix, comme je vous l’ai dit juste en haut, je suis persuadé que c’est aussi très bon avec des noix de cajou ou des amandes). Vous pouvez aussi opter pour un mix de noix en tout genre.
  • 1 pomme (ici j’ai préféré mettre une pomme sucrée, libre à vous de choisir une variété plus acide par exemple)
  • 1 kaki bien mûre (voire blet, autrement dit, un kaki qui, quand on lui tire la peau, toute la chaire peut être récupéré facilement)
  • un fillet de jus de citron
  • un peu d’eau (si vous faite le recette au mixeur)

Pâté végétal sucré aux fruits d'automne (fermenté)

Le matériel :

  • Un mixeur
  • (ou un extracteur pour ceux qui ont différents types d’embouts)

Pour le matériel, pas besoin d’avoir un blender ou mixeur dernier cris. Je vous le promets, on s’en sort très bien avec du matériel qui n’est pas du haut de gamme. 😉 Donc n’ayez pas peur de tester les recettes de ce sites, qui sont toutes faites avec de vieux robots.

Pour en revenir à la recette, c’est toute simple, il va s’agir de mixer pour la grande majorité du temps.

 

Préparation du pâté végétal sucré et cru

  • Faites tremper les graines de tournesol une nuit, et les rincer
  • Mettez les graines, le jus de citron et un peu d’eau dans votre mixeur et mixez
  • Cela doit ressembler à une pâte, ce n’est pas grave si il reste de petits morceaux
  • Coupez ensuite la pomme et épluchez le kaki bien mûre et ajoutez les fruits aux graines mixées
  • Mixez de nouveau le tout jusqu’à l’obtention d’une crème la plus lisse possible
  • Mettez votre préparation dans des petits pots en verres, et placez les dans un endroit sec et à l’abri, pour un minimum d’une journée. Par exemple dans un four
  • Placez les ensuite au réfrigérateur pour stopper ou du moins ralentir grandement la fermentation et les refroidir

Voilà c’est simple n’est ce pas ? 😉

C’est la fin de cet article, si vous l’avez apprécié n’hésitez pas à le partager. Laissez un commentaire, j’y répondrais avec grand plaisir.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

8 réflexions sur “ Pâté végétal sucré aux fruits d’automne ”

  • octobre 23, 2017 à 9:28
    Permalink

    Je veux essayer cette recette, mais combien de temps puis-je la conserver? (p.s: j’habite seule, donc je serai la seule à en manger!)

    Réponse
    • octobre 24, 2017 à 1:37
      Permalink

      Bonjour,
      Au niveau de la conservation, ça se garde plusieurs jours au frais.
      Pour ma part, le dernier pâté est resté 4 jours au frais.
      Ce qui est important de savoir c’est que, plus on le laisse attendre, plus il sera fermenté, et donc son goût sera plus prononcer. Ce que je ne conseil pas pour un premier essai, vous risquerez de ne pas aimer si vous ne connaissez pas encore le goût des produits fermentés. 🙂

      Réponse
      • octobre 24, 2017 à 2:27
        Permalink

        Merci! J’ai l’habitude des
        produits fermentés, alors je suis certaine que j’aimerai!

        Réponse
  • octobre 24, 2017 à 5:21
    Permalink

    Est-ce que je pourrais changer le kaki par un autre fruit dites??Merci

    Réponse
    • octobre 24, 2017 à 1:33
      Permalink

      Bonjour,
      Le kaki est ici pour donner un goût sucré à la recette. Vous pouvez à la rigueur tester avec de la banane ou bien rajouter de la pomme. N’hésitez pas à ajouter un produit sucrant dans votre recette. 🙂

      Réponse
  • octobre 24, 2017 à 12:15
    Permalink

    Hello,

    Je suis curieuse de tester ça. Combien de temps peut-on conserver le pâté une fois mis au réfrigérateur ?

    Réponse
    • octobre 24, 2017 à 1:39
      Permalink

      Bonjour, 🙂
      Vous pouvez les conserver facilement entre 2 et 3 jours voire un peu plus. Mais plus le temps passe et plus le goût sera prononcé. Ce que je ne conseil évidemment pas pour un premier test. Surtout quand on ne connait pas le goût des produits fermentés 😉

      Réponse

Une remarque ou une question, laissez un commentaire, j'y répondrai avec plaisir !