RecettesSmoothieTest

Blender Duronic BL10 test et avis après 4 ans d’utilisation

Bienvenue à nouveau sur RomyRaw ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous explique tous les secrets des jus de fruits et de légumes frais. Et découvrez en bonus 10 recettes de jus pour être en bonne santé ! cliquez ici pour télécharger votre livre offert ! 🙂

Après 4 années de bons et loyaux services, mon blender s’en est allé.

Blender Duronic BL10 test et avis après 4 ans d’utilisation

Faut-il un blender très puissant pour débuter ?

Eloge au blender duronic BL 10

 Vous l’aurez bien évidemment compris, mon blender est cassé. Ce n’est pourtant pas dû à un quelconque problème technique, non. En toute franchise cela fait 4 ans que je le possède et il aurait pu tenir le coup encore bien longtemps je pense. Mon erreur a été de le rincer avec de l’eau trop chaude alors que la carafe en verre était quand à elle, froide. Choc thermique oblige, le récipient en verre s’est fissuré de tout son long. C’est un blender très pratique qui malgré sont aspect un peu imposant fait son travail de manière très efficace . Je ne vous l’aurais certainement pas mis en avant si, ce dernier n’avait pas été solide et efficace.

Si vous cherchez à acquérir un blender pas très cher mais efficace, je vous conseille donc celui-ci, le blender duronic.

Ce blender possède une carafe en verre solide pouvant contenir jusqu’à 1,5 litre, c’est donc idéal pour des préparations en quantité assez importantes. La puissance est de 1000 Watt donc c’est un blender relativement puissant, qui est d’ailleurs très efficace. C’est donc un produit conçu pour durer dans le temps 

Cliquez sur ce lien si ce blender vous intéresse : Blender Duronique BL10

Moins puissant mais efficace quand même

Ce blender ne paye pas de mine, mais il fait son travail avec beaucoup d’efficacité. En effet sur ces quatre années d’utilisation quasi quotidienne, je n’ai rien eu à y redire, ou presque. Le seule chose qui peut manquer est la puissance qui fait tout l’attrait des supers blenders, mais qui coûtent leur pesant en cacahuète. Certes on est bien loin des modèles que vous pouvez croiser sur les pubs autour de vous, car beaucoup font l’amalgame à penser que tout doit coûter cher pour bien manger. Ceci est bien évidemment faux et ce blender duronic bl10 en est la preuve.

Suffisant pour une découverte voire plus

Quand on débute en alimentation vivante, ou que l’on souhaite tout simplement reprendre sa vie en main, il est inutile d’acheter directement du matériel dernier cri. En effet, il est tout à fait possible que votre motivation s’essouffle et que votre merveilleux blender qui vous aura coûté 700 euros soit laissé à l’abandon dans un coin sombre de votre cuisine. Commencez avec votre matériel habituel. Personnellement j’ai acquis ce blender avant de m’intéresser à la cuisine crue. Acheter un blender hors de prix était inconcevable pour moi, sachant que celui en ma possession était pratiquement neuf et me satisfaisait grandement.

En effet, il est très simple d’utilisation, avec ses seulement 3 boutons (pulsion, smoothie et glace pillée) et sa molette pour régler la vitesse de rotation des lames. Le grand plus, c’est sa facilité à être nettoyé. Tout est démontable rapidement et se n’est pas compliqué de tout rassembler.

Mon matériel

Cela fait déjà quelques années que je cuisine crue assez régulièrement, le tout sans produits électroménagers super puissants. En tout et pour tout , j’ai un blender (enfin plus maintenant), un extracteur de jus, et un mixeur pour bébé, qui date de 25 ans, que j’utilise pour les préparations en petites quantité. C’est un matériel qui ne fait évidemment pas rêver pour beaucoup. Cependant je n’ai jamais vraiment eu à m’en plaindre. Plutôt minimaliste dans l’âme, m’encombrer de multiples appareils imposants m’angoisse dans une certaine mesure. C’est un gain de place énorme que de se contenter du minimum. Je vous l’avoue, l’idée d’avoir un blender super puissant m’attire tout de même.

Le seul problème

Mais si mon blender fait pale figure face aux grands mixeurs de ce monde, que sait-il faire? Honnêtement, il peut tout faire, avec un peu d’aide. Alors bien sûr que vous ne pourrez pas faire des beurre d’oléagineux ou encore de coco sans y ajouter un minimum de liquide. Cependant comme je le disais juste avant, avec un petit coup de pouce il saura faire le boulot demandé. Ce blender n’étant pas surpuissant il faut ajouter un peu de liquide pour certaines préparations. C’est un coup de main à prendre pour beaucoup de matériel de cuisine mais la qualité des recettes n’en est en rien dénaturée.

Quelques recettes en vrac

Soupes et veloutés de légumes crus

Quand on fait ce genre de préparation, le tout est de ne pas mettre toute l’eau d’un coup. On place tout d’abord un peu de liquide avec une partie des ingrédients et au fur et à mesure on ajoute le restant de liquide. Quand il s’agit de faire une soupe crue, je place tout mes ingrédients directement dans le bol du blender et je verse un peu d’eau chaude pour mixer comme il faut les ingrédients. Une fois que la préparation est lisse j’ajoute petit à petit le restant d’eau chaude voire presque bouillante. Avec ce blender j’ai pu tester bon nombre de recettes de soupe et de velouté cru.

Je peux donc vous proposer le sympathique velouté de champignon de paris à base d’environ 500 grammes de champignons, 1 petit bouquet de persil, 1 ou 2 cailleux d’ail. sel poivre et les épices de votre choix. Le goût du champignon froid ne plaît pas à tout le monde, il convient donc d’ajouter de l’eau chaude à la place de l’eau froide.

J’ai aussi pu tester la soupe verte à base de cresson. Pour cette recette vous aurez besoin d’une belle botte de cresson, de l’ail, du sel du poivre, un peu d’épinard, et un avocat pour donner un aspect plus crémeux à votre préparation. (un filet de jus de citron aussi pour capter et assimiler de manière plus efficace le fer non héminique des végétaux) Ajoutez la encore de l’eau très chaude jusqu’à l’aspect désiré.

En ce qui concerne la soupe de courge crue, je vous laisse découvrir la recette en suivant le lien juste ici : Courge crue: 3 idées de recettes

 

Smoothies

Il est évident que la tâche principale d’un blender soit la réalisation de délicieux smoothies. Sur ce point, seul votre imagination vous mettra les limites à la créations de vos smoothies. Vous pouvez retrouver la recette du smoothie à la courge crue juste ici : Courge crue: 3 idées de recettes.

Smoothie courge crue

Smoothie frais aux fruits rouges : Pour l’été je vous conseille tout simplement le smoothie aux fruits rouges congelés. en base j’utilise de la banane et j’y ajoute tout simplement une bonne portion de fruits rouges congelés et je mixe le tout avec un peu d’eau à température ambiante ou d’eau de coco. Ajoutez évidemment par exemple des graines de chia et de la noix de coco rappée pour agrémenter votre smoothie bol.

En ce qui concerne le smoothie vert, je vous invite une fois encore à cliquer sur le lien suivant. Fabuleux smoothie vert aux épinards

Sauces crue

Concernant les sauces je ne peux que vous en conseiller une en particulier. C’est vraiment la meilleure que j’ai pu tester et goûter. Celle à base de noix de cajou dont je vous glisse la recette juste ici : Crème cajou : Savourez la crème des crèmes. Cette sauce est parfaite pour un apéritif à base de bâtonnets de légumes tels que des carottes, du céleri ou encore du concombre.

Crème cajou romyraw

Poudres et laits végétaux

romyraw laits végétaux

Comme tout blender, celui ci pourra évidemment servir à réaliser vos poudre d’amande, de noisette ou d’un quelconque autre oléagineux. Pour ceux que ça intéresse, je vous invite à lire cet article très complet sur les oléagineux : Les oléagineux : le dossier complet.

En ce qui concerne les laits végétaux, c’est évidemment très simple à réaliser. je vous conseil d’aller voir directement mon article (tout y est expliqué) qui y est dédié pour vous faire une idée plus concrète : Les laits végétaux : l’alternative 100% végétale.

C’est la fin de cet article. J’espère que celui ci vous a plu. Dite moi ce que vous utilisez comme matériel en commentaire. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Une remarque ou une question, laissez un commentaire, j'y répondrai avec plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.